Dortan

Le projet du PLUiH ne tient aucun compte du danger d’inondation pour la commune de Dortan

     Le centre ville de Dortan est situé en aval d'Arbent-Marchon sur les rives du Merdanson.

La partie basse de Dortan (la Cité de Dortan) a été inondée en février 1990 et en décembre 1991 du fait des crues du Merdanson, ruisseau qui draine depuis sa source au Cul de Lary les écoulements de surface de la partie nord de la zone industrielle et commerciale d’Arbent  et les écoulements souterrains qui sortent à la Source Bleue dans le parc du château de Dortan.

Cette partie de Dortan a donc été déclarée « zone inondable » par le Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRN) de Dortan en juillet 2005 : ce document administratif est librement téléchargeable sur internet (http://www.ain.gouv.fr/IMG/pdf/PPRN_Dortan_rapport_de_presentation.pdf).

On peut se poser la question de l’adéquation de l’adjectif « Naturel » de ce document  pour deux raisons :

  • Le Merdanson a été volontairement détourné il y a plusieurs siècles de son lit naturel qui l’amenait dans la plaine marécageuse qu’était à l’époque la plaine d’Arbent-Oyonnax afin de l’assécher.
  • La zone industrielle et commerciale d’Arbent , créée dans les années 1980 et dont les eaux pluviales se jettent dans le Merdanson, avait déjà commencé en 1990 à rendre plus rapide l’augmentation du débit de ce ruisseau.

On peut lire dans ce PPRN :

"Les périodes de retour estimées sont de 34 ans pour la crue de 1990 et de 69 ans pour la crue de 1991, ceci dans la configuration actuelle de l'urbanisation et des infrastructures sur le bassin versant"

En 2009, une étude commandée conjointement par le Parc National du Haut Jura et la Communauté de Commune d'Oyonnax recommandait une grande prudence sur les nouveaux aménagements dans la plaine d'Arbent.. Les conclusions de la page 69 sont reproduites ci-dessous: 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis, l’urbanisation d’Arbent  n’a pas cessé de s’étendre en imperméabilisant les sols et en envoyant toute l’eau de pluie vers le Merdanson. Heureusement, la zone verte de l’aérodrome d’Oyonnax-Arbent permet de limiter cet apport en permettant aux eaux de pluie de s’infiltrer dans le sol et ainsi de retarder les écoulements vers Dortan.

C’est la raison pour laquelle le projet de convertir  la zone verte de l’aérodrome d’Oyonnax-Arbent en une nouvelle zone industrielle et commerciale fait peser  une lourde menace sur la partie basse de Dortan qui pourrait voir la fréquence des inondations augmenter dramatiquement…..

 

 

Publié le vendredi 14 mai 2021 par Gerald